10 mers les plus sales du monde

"Je n'irai pas à Tchernoye ! C'est avec des bactéries !", "Oh! Oui, Azov est vraiment dangereux !"- dites-vous, mais vous ne pouvez même pas imaginer quelle mer est la plus sale. Notre Top 10 vous aidera à déterminer où les trompettes concernant une catastrophe d’origine humaine sont sur le point de retentir (si ce n’est déjà fait).

10. Mer Rouge

Baisse de la production piscicole sur 70% + touristes dangereux.

w3543041Les eaux s'étendent sur 438 000 km² et la mer est considérée comme la plus salée du monde, car aucune rivière d'eau douce ne s'y jette. La concentration de polluants ne fait qu'augmenter (bouteilles en plastique, sacs, emballages de bonbons), et le réservoir est « déchiqueté » par évaporation. Selon des rapports distincts, le nombre de poissons capturés a diminué de 70%. La raison est simple : les vertébrés aquatiques meurent tout simplement sous la domination du plastique et du polyéthylène.

9. Mer Caspienne

Augmentation de la concentration de phénol + mort massive d'esturgeons.

1bf3hmwzLe plus grand lac endoréique d'une superficie de 371 000 km² meurt sous le joug des plates-formes pétrolières et des barges. Imaginez simplement que la concentration de phénol ici est 6 (!) fois supérieure aux normes autorisées. Jusqu’à présent, les mineurs de « l’or noir » se battent contre les écologistes et le public, continuant à polluer les eaux de la mer Caspienne avec des produits transformés. Les braconniers qui organisent de véritables chasses au saumon et à l'esturgeon ajoutent également aux problèmes.

8. Mer du Japon

Les taches d'huile sur les zones de la baie 90% + la teneur en phénols et pesticides est 10 fois supérieure à la normale.

sk1etkndLes eaux baignent le territoire de 4 États à la fois (Corée du Nord, Russie, République de Corée et Japon), s'étendant sur 1 062 000 km². Ce n’est pas la mer la plus sale, mais imaginez ce que c’est ici :

  • les bases nucléaires et les sous-marins sont enterrés ;
  • les substances radioactives des navires de guerre « obsolètes » ont été conservées ;
  • particules de mercure, d'arsenic, de phosphore, d'azote, de plomb flottant ;
  • la quantité de sulfure d'hydrogène augmente ;
  • plein de produits pétroliers et de phénols dangereux.

7. Mer des Laquedives

Gouttière de la métropole + teneur en métaux lourds de 0,6 ml pour 1 litre.

icfae5u5Un réservoir d'une superficie de 786 000 km² «voisine» de grandes zones peuplées, et cette proximité n'est décidément pas bénéfique. L'eau Laccadia est un tube à essai provenant d'un laboratoire chimique, qui contient des radionucléides, des agents cancérigènes, de l'arsenic, des sels de métaux lourds et des particules de mercure... Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme, car la concentration de métaux lourds dans les ports atteint 0,3 à 0,6 ml par litre. C'est 6 fois plus élevé que les valeurs maximales autorisées.

6. Mer de Chine méridionale

Revendications de la Chine + menace de destruction de 121 récifs.

yvn44g3oLe réservoir, d'une superficie de 3 537 289 km², porte le titre de plus sale de l'hémisphère sud. Le problème clé réside dans la volonté de la Chine de s'emparer de 86% d'espace et de construire des villes sur des récifs et des rochers. Bien sûr, les eaux usées, les déchets chimiques, les particules de pétrole et les radionucléides éclateront dans les vagues et des milliers de récifs rares mourront. La menace est posée par le changement climatique, les rejets d’engrais agricoles et la pêche pratiquée par les braconniers. Un peu plus - et le titre « La mer la plus sale du monde » est garanti.

5. Mer d'Azov

Augmentation de 7 fois la concentration de phénols + catastrophes d'origine humaine !

3hirpamoL'installation, d'une superficie de 39 000 km², a été menacée de catastrophe à plusieurs reprises. Si à l'époque soviétique la mer était réputée pour ses possibilités de pêche, aujourd'hui les écologistes tirent la sonnette d'alarme (les vertébrés aquatiques meurent à cause de substances cancérigènes). La concentration de thiocyanates dans les eaux est 12 fois supérieure aux normes établies. Dans certaines régions, la teneur en huile dépasse de 150 fois la concentration maximale autorisée !

Le problème ne concerne pas seulement les entreprises qui déversent activement de la pollution à Azov. De temps en temps, des cargos secs et des pétroliers coulent dans les eaux. Par exemple, en 2007, un seul de ces accidents s'est produit. Résultat, 1 300 tonnes de fioul ont été rejetées à la mer.

4. Mer Baltique

500 tonnes d'armes chimiques + 50 tonnes annuelles de cadmium.

mu0tgg0hUne superficie de 415 000 km² est un véritable « baril chimique/nucléaire ». Depuis 1951, les eaux de la Baltique sont utilisées pour l’enfouissement d’armes chimiques, de charges et de bombes. En 60 ans, les emballages de protection ont rouillé, et tout le « bon » monte au sommet. Les entreprises et les pétroliers/vraquiers ajoutent également des problèmes. Chaque année, environ 33 tonnes de mercure par 21 000 km3 sont déversées dans les eaux. La quantité de cuivre est de 4 000 tonnes et plus, celle de plomb est supérieure à 3 000.

3. Mer Méditerranée

Jusqu'à 1 000 000 de tonnes de pétrole par an + 100 000 tonnes de mercure.

3z0lc5jlJacques Cousteau a également qualifié les eaux de « dépotoir » et aujourd'hui, sur une superficie de 2 500 000 km², peu de choses ont changé. Vous envisagez de passer vos vacances en Italie, au Monténégro, en France ou à Chypre ? Gardez à l’esprit que jusqu’à 1 000 000 de pétrole et de produits pétroliers sont rejetés chaque année dans la mer Méditerranée. L'OMS a commencé à tirer la sonnette d'alarme dans les années 1990, car 12 000 tonnes de phénols, 800 000 tonnes d'azote et 3 800 tonnes de plomb avaient été déversées dans les eaux.

2. Mer Noire

Méduse 90% + menace de catastrophe d'origine humaine.

pfka50hrL'état du réservoir d'une superficie de 422 000 km² est qualifié de « écologiquement défavorable ». Viktor Tarasenko (président de l'Académie des sciences de Crimée) a déclaré que la mer Noire est la mer la plus sale du monde, et pas seulement de Russie. Les raisons des problèmes sont triviales :

  • Nitrates et phosphates provenant des terres agricoles ;
  • pollution de l'eau par le pétrole et les produits pétroliers ;
  • les déchets humains (imaginez qu’une vingtaine de pays européens déversent ici leurs eaux usées d’une manière ou d’une autre) ;
  • construction sur la côte de la mer Noire (source de béton, sable, amiante, briques, poussière de ciment) ;
  • braconnage et pêche (des experts britanniques sont arrivés à la conclusion que les actions incontrôlées de « ceux qui veulent gagner de l'argent » ont conduit à une sérieuse restructuration de l'écosystème au moins deux fois en 50 ans).

1. Le golfe du Mexique est la mer la plus sale

Pas de l'eau, mais un réactif solide.

ggccntfkLa mer intérieure de l'océan Atlantique, d'une superficie de 1 543 000 km², est tout un « laboratoire chimique ! Les rivières de Cuba, des États-Unis et du Mexique transportent ici les restes d'engrais agricoles et d'effluents d'eaux usées. Mais ce n’est pas la pire chose, mais des marées noires et des explosions périodiques sur les plates-formes de forage et les pétroliers. Par exemple, en 2010, la plus grande marée noire aux États-Unis s'est produite : plus de 5 000 000 de tonnes de barils d'« or noir » se sont déversées dans la baie, et une superficie de plus de 75 000 km2 a été littéralement « brûlée » (le le poisson est mort instantanément).

eazukkip

Si les gens veulent se détendre sur des plans d’eau propres, ils doivent penser à l’environnement !